29 juillet 2016

Un air de vacances avec les plus beaux paysages marins

L'été est là, et avec lui l'envie de nous échapper de la grisaille de la ville pour profiter du beau temps. Pour créer une ambiance de vacances à l'intérieur de la maison, il suffit de suivre quelques conseils déco très simples: un coquillage sur l'étagère, une table recouverte d'une nappe bleue et l'image d'une côte lointaine sur les murs.

Voici notre sélection des plus beaux paysages marins jamais peints:


































7 juin 2016

Habillez votre extérieur avec Repro-tableaux

L’été approche, reboostez vos terrasses et jardins en créant un véritable salon à ciel ouvert avec les oeuvres de Repro-tableaux.com.




      Le manque de place n’est pas un frein à votre esprit avant-gardiste, décorez vos murs extérieurs et adoptez l’art outdoor. Grâce aux impressions sur aluminium et plexiglas,  il est désormais possible de donner de la vie aux murs de vos vérandas et balcons. Ces matériaux étanches et résistants aux UV permettent d’exposer vos tableaux à l’extérieur en toute sérénité. Repro-tableaux.com propose plus de 250.000 tableaux de toutes les époques et styles artistiques, imprimés sur mesure et sur différents supports. Il y en a pour tous les goûts: optez pour le plexiglas pour un rendu brillant qui illuminera votre décoration murale ou préférez l’impression sur aluminium pour une finition mate et élégante. Voilà l’antidote contre une ambiance outdoor impersonnelle!

Quand l’artisanat rencontre la technologie

Fort d’une expérience de plus de 13 ans, Repro-tableaux.com a su concocté la recette parfaite pour des reproductions de tableaux de qualité en alliant le savoir-faire artisanal et la haute technologie. 

La précision de la prise de vue, des retouches de couleurs, des jets d’encre et de l’imprimante ne sont cependant pas les seuls garants d’une belle reproduction. L’expertise, l’expérience et le talent des graphistes, imprimeurs et encadreurs sont également déterminants. 

Cette union permet de personnaliser la décoration murale et de rendre l’art accessible à tous.

Pour tous ceux qui recherchent une oeuvre issue de ce mariage entre travail artisanal et technologie de pointe, l'aluminium et le plexiglas sont les supports idéaux pour avoir une touche de modernité chez soi.



26 avril 2016

Populariser les grands peintres : le partenariat entre Repro-tableaux.com et Picturall

Dans le cadre de l’expo-pulaire qui aura lieu cet été à Toulon, Repro-tableaux.com a récemment noué un partenariat avec l’association PicturAll. Une rencontre a été organisée entre les représentant de l'association PicturAll (Jean-Pierre Malaspina, son président, et Guillaume Kientz, membre de l'association et conservateur au musée du Louvre) et les représentant de Repro-tableaux.com (Hardy Schulz, propriétaire du site, et Jean-Gérard Anfossi, responsable du site Repro-tableaux.com, en Allemagne, à Hambourg, le 8 avril dernier.

L'objet du partenariat est de créer une collaboration "gagnant-gagnant" :
  • PicturAll souhaite développer un nouveau type d'exposition permettrant au plus grand nombre d'avoir accès à des oeuvres d'art classiques.
  • Repro-tableaux.com, leader européen de reproductions et copies de tableaux, fournit à cette association les répliques des oeuvres d'art  à exposer (peintures et dessins) et souhaite montrer la qualité des ses fabrications.


De gauche à droite :
Jean-Gérard Anfossi (Repro-tableaux.com), Hardy Schulz (Kunstkopie.de), Guillaume Kientz (PicturAll), Jean-Pierre Malaspina (PicturAll)

Le premier événement culturel organisé en collaboration entre PicturAll et Repro-tableaux.com est destiné à célébrer le 500e anniversaire de l’arrivée de Léonard de Vinci en France : cet événement est baptisé "Léonard, l'expo-pulaire", du 18 juillet au 20 août 2016. Cette exposition présente un tout nouveau concept car elle est accessible à tous par sa gratuité et sa localisation dans un lieu public très fréquenté : le centre Mayol de Toulon.

L’association Picturall fait appel aux nouvelles technologies pour guider les visiteurs et de permettre aux personnes qui ne seront pas présentes de visualiser les œuvres. Une vingtaine d'oeuvres de Léonard de Vinci, retraçant les grandes étapes de sa vie, seront présentée au sein du centre commercial Mayol. Près de chaque oeuvre, des QR-codes renverront vers les pages du site web de l'exposition, avec une présentation des oeuvres et de leur contexte de création. Ce parcours de découverte de Léonard de Vinci se divisera en 10 étapes, constituant le parcours proposé pour l'exposition :
  1. Son enfance (1452-1469)
  2. L'apprentissage dans l'atelier de Verrochio (1469-1476)
  3. Ses premiers tableaux à Florence (1478-1482)
  4. A Milan au service des Sforza (1482-1499)
  5. Le mythe de la Joconde
  6. La Cène (1494-1498)
  7. Le cheval de Léonard
  8. A travers l'Italie : Mantoue, Venise, Florence, Milan, Rome (1499-1516)
  9. L'exil en France (1516-1519)
  10. Les carnets de Léonard


Les tableaux présentés dans ce parcours de découverte proviendront tous du catalogue des oeuvres de Léonard de Vinci présentes sur le site Repro-tableaux.com. Vous pouvez retrouver plus de 300 oeuvres du maître sur la page suivante :


Grace aux reproductions de tableaux de Repro-tableaux.com et à l'initiative de PicturAll, toutes les œuvres du célèbre peintre seront présentes et exposées, ce qui aurait été parfaitement irréalisable sans l'utilisation des techniques modernes de reproductions du site Repro-tableaux.com ! La qualité des reproductions de tableaux permet en plus d'apprécier à sa juste valeur les oeuvres de Léonard.

Tous les ingrédients sont réunis pour assurer le succès d'une exposition culturelle populaire !


Léonard l'expo-pulaire


Afin de suivre l'avancement du projet, nous vous invitons à vous rendre sur la page Facebook de l'événement.


Enfin, pour ceux qui voudraient soutenir cette initiative, l'association PicturAll a tout prévu : une opération de crowdfunding est proposée via la plateforme de collecte de dons Helloasso.

Page de collecte de dons sur Helloasso




16 mars 2016

Oeuvre numérisée et développement d'un art de masse.



Nous avons souvent à faire à des internautes dus site Repro-tableaux.com qui font les remarques suivantes et qui nous disent : 
"ce que vous faites, ce n'est pas de l'art !"
"vous faites du mal aux oeuvres d'art !"
"votre activité nuit à celle des artistes contemporains" ....

J'en passe, et des meilleures ! Parfois, ce sont presque des insultes. 

Ma réponse la plus classique est de rappeler à mes interlocuteurs qu'ils ne s'offusquent pas, a priori, qu'on écoute depuis deux siècles (1807, l'anglais Thomas Young invente le disque), des enregistrements de musiciens et de chanteurs (disques, cassettes, DVC, fichiers mp3).  Pourquoi en serait-il autrement avec les reproductions des oeuvres visuelles ?

Mais après une petite recherche sur internet, j'ai pu trouver quelques arguments  pour "détendre" mon activité de vendeur de reproduction de tableaux auprès de ces personnes énervées.


LA PREMIÈRE OEUVRE "DIGITALE" DATE DE 1642

Tout d'abord, on découvre, grâce à l'auteur Williams Irvins, qu'il existe des liens étroits entre les sciences, l'art et la théologie dans l'invention par la Renaissance des premières images calculées. Les artistes et les scientifiques ont cherché tous les moyens de calcul disponibles pour essayer de reproduire des oeuvres à l'identique. La numérisation par l'ordinateur n'est ainsi pas une nouveauté mais plutôt l'accélération de ce mouvement ancien.

On attribue la première gravure "digitale" à un allemand, Ludwig Von Siegen, en 1642. Le procédé utilisé consiste à marquer toute la plaque à l'aide d'un instrument appelé berceau, fait de petites dents aiguës qui creusent une multitude de petites trous, l'équivalent de pixels aujourd'hui. On peut assimiler cela à la première pixélisation de l'image pour aboutir à une reproduction fidèle.

Cette entreprise de reproduction ne date donc pas d'hier. La volonté de reproduire a toujours existé ! La seule différence est qu'aujourd'hui, on le fait mieux, plus rapidement et à des coûts peu élevés (voir mon article précédent sur "l'impression numérique au service de l'art").



LES CRAINTES LIÉES À LA DÉCHÉANCE DE L'AURA DE L'OEUVRE

En fait  ce qui gène certaines personnes, c'est que la technologie moderne (la reproduction numérique d'images pour ce qui concerne le site Repro-taleaux.com) porte atteinte aux critères intrinsèques de l'aura, qui est ce qui définit l'oeuvre d'art traditionnelle, selon l'auteur Yannick Maignien. Ainsi, traditionnellement, l'aura d'une oeuvre est constituée de des critères d'authenticité , d'originalité ou la non-copie, de séparation de l'auteur et du lecteur (ou du spectateur). Ces critères ne sont aujourd'hui plus de mise.

Ainsi, pour certains, si une oeuvre ne répond pas à ces critères, ça n'est pas une oeuvre d'art. La reproduction ne serait qu'une dénaturation.



UN PROBLÈME DE PERCEPTION DE L'ART

Dans l'esprit collectif, on aurait une approche matérialiste de l'art, selon Walter Benjamin. On accepte l'expression de l'art dans la forme technique dans laquelle elle a été produite. La projection d'images animées au cinéma ne pose pas de problème, puisque l'oeuvre a été conçue ainsi. De même, personne ne voit rien à redire de la diffusion d'une oeuvre créée à partir d'un logiciel informatique sur internet et sur les réseaux sociaux.

En revanche, la reproduction n'est pas l'identique, elle contribue à une "déchéance de l'aura" qui dissout l'oeuvre. Ainsi, le critère d'authenticité cesse d'être applicable à la production artistique, et l'ensemble de la fonction sociale de l'art se trouve renversé.


DES OEUVRES D'ART DESTINÉES À LA REPRODUCTIBILITÉ

Ce qui gène nos contemporains, c'est que l'oeuvre d'art reproduite devient reproduction d'une oeuvre d'art destinée à la reproductibilité. 

(à compléter)


Sources :

http://www.larecherche.fr/savoirs/dossier/oeuvre-art-sa-reproduction-numerique-01-01-1998-88354
http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1996-01-0016-002
https://archive.org/stream/printsandvisualc009941mbp#page/n7/mode/2up



Quelques références bibliographiques sur l’art numérique, pour aller plus loin :
  • Christiane Paul, L’Art numérique, Thames & Hudson, 2008.
  • Nicolas Bourriaud, Esthétique relationnelle, Les Presses du Réel, 1998.
  • Joline Blais & Jon Ippolito, At the edge of art, Thames & Hudson.
  • Richard Colson, The Fundamentals of Digital Art, Ava, 2007.
  • Bruce Wands, L’Art à l’ère numérique, Thames & Hudson, 2007.
  • Edmond Couchot, Norbert Hillaire, L’Art numérique, Champs-Flammarion, 2009.
  • Florent Aziosmanoff, Living Art, L’Art numérique, CNRS Editions, 2010.
  • Williams M. Irvins, Prints and Visual Arts, Harward University Press, 1993.


7 mars 2016

Atelier de reproductions d'oeuvres d'art

Pour reproduire des tableaux comme nous le faisons depuis 1999, il ne s'agit pas simplement de choisir les dimensions de la reproduction et de cliquer ensuite sur un bouton pour que la production se réalise, comme beaucoup le croit. 

Non ! Il s'agit vraiment de l'alliance de la technologie numérique avec des métiers de l'artisanat traditionel.

Reprenons en détail les étapes de fabrication d'une reproduction de tableaux en nous référant à notre article précédent concernant l'impression numérique au service de l'art. Dans le travail de reproduction, il y a 3 étapes de bases :

  1. La capture de l'image
  2. Le traitement de l'image
  3. L'impression de l'image

A chacune de ses étapes, on doit associer un savoir-faire artistique-artisanal et une haute technologie. 



LA DIMENSION TECHNOLOGIQUE

* pour la capture de l'image, il convient d'avoir un appareil numérique de très haute définition (dimension technologique


appareil photo numérique
appareil photo numérique
* pour ce qui concerne la transformation des diapositives des oeuvres originales, nous utilisons des scanners de très haute résolution (dimension technologique).


scan numérique d'une diapositive de tableau
scan numérique d'une diapositive de tableau

* pour le traitement de l'image, il faut un éditeur d'image comme Photoshop afin de retoucher les images, si nécessaires, pour le paramétrage des couleurs et la rectification de certains détails défectueux.


* pour l'impression de l'image, il faut des imprimantes numériques de dernière génération capable d'avoir une résolution très haute pour un rendu optimum des détails de l'oeuvre originale, et un éventail de couleurs très large afin de représenter toutes les nuances de couleurs. Pour ce faire, nous utilisons des imprimantes à 8 ou 12 couleurs. La grande diversité des mélanges possibles permet la représentation de toutes les nuances de couleurs, afin de s'approcher au plus juste de l'oeuvre originale.

imprimantes numériques
imprimantes numériques

imprimante numérique sur support rigide
imprimante numérique sur support rigide


* les découpes de tableaux imprimés se font de manière numérique pour une précision optimale.

découpe numérique de l'image
découpe numérique de l'image



LA DIMENSION ARTISTIQUE

* pour la capture de l'image, il faut un photographe de qualité pour réaliser la prise de vue la plus réussie possible (cadrage, luminosité et couleurs). Sans une bonne photographie, impossible de réaliser une belle reproduction. Seule la bonne combinaison de la dimension artistique avec la dimension technologique permettra une capture de qualité. Si la capture est bonne, a priori, le rendu de l'impression pourra être de qualité.

artiste photographe
artiste photographe
* pour le traitement de l'image, il faut non seulement un éditeur d'image comme Photoshop mais surtout un graphiste connaisseur d'oeuvres d'art qui pourra apprécier le rendu des couleurs (en comparant l'image sur son écran avec les reproductions de l'oeuvre sur des ouvrages d'art de référence).

retouche numérique avec Photoshop
retouche numérique avec Photoshop

* pour l'impression de l'image, il faut également des imprimeurs sachant paramétrer les couleurs et apprécier le résultat de l'impression, notamment à partir des échantillons réalisés.

imprimante pour les échantillons
imprimante pour les échantillons
* les reproductions peintes à la main sont réalisées par des artistes peintres confirmés. Les peintres utilisent la méthode du pantographe pour réaliser les contours des images à reproduire tout en les agrandissant (ou rapetissant, selon le cas). Ensuite, ils se fient à une reproduction imprimée que nous leur transmettons pour s'assurer de la fidélité des couleurs.

peinture à la main sur toile
peinture à la main sur toile

LA DIMENSION ARTISANALE


* les toiles sont vernies manuellement après avoir été imprimées. Les toiles sont étalées sur une table et venues au rouleau. Le séchage est délicat car aucune trace de vernis (comme des goutes, par exemple) ne doivent altérer la surface de l'image.

vernis passé manuellement
vernis passé manuellement sur la toile

* nos châssis en bois sont découpés et posés à la main par des artisans encadreurs expérimentés. Ce travail requiert énormément de soin et de précision. Ces mêmes personnes posent les cadres commandés par nos clients.

pose d'un châssis en bois
pose d'un châssis en bois
différents types d'encadrements
différents types d'encadrements

* l'emballage, la protection et le conditionnement des tableaux reproduits se fait manuellement afin que le tableau reçu parvienne dans de parfaites conditions, quelque soit le format de la reproduction. Ce travail est réalisé manuellement.

emballage d'un tableau de très grand format
emballage d'un tableau de très grand format
tableaux conditionnés prêts à expédier
tableaux conditionnés prêts à expédier


C'est ainsi qu'on peut définir notre entreprise à Hambourg comme un atelier de reproductions d'oeuvres d'art, mélange de maîtrise technologique, de sensibilité artistique et de savoir-faire artisanal.


Si vous avez des questions ou des remarques, n'hésitez pas à nous e faire part ci-dessous.



Sources
http://www.france2.fr/emissions/telematin/culture/insolite-un-atelier-de-reproduction-d-oeuvre-d-art_445488
http://repro-tableaux.blogspot.fr/2015/04/limpression-numerique-au-service-de-lart.html


25 janvier 2016

Quelles sont les couleurs de l'oeuvre originale ?

La cause première de réclamation de la part des clients de Repro-tableaux.com est relative aux couleurs de la reproduction. Certains veulent un tableau plus clair que celui qu'on a reproduit, d'autres estiment que le vert est trop "vert amande" alors qu'il devrait être "vert anis", que le "rouge carmin" de l'oeuvre original est trop "rouge vermillon", d'autres encore que le blanc devrait être "crème" plutôt que "platine"... Il nous arrive ainsi souvent d'avoir des débats sans fin avec certains clients à propos de la couleur exacte de l'oeuvre originale.

Aujourd'hui, je vais tenter de vous expliquer pourquoi il est si difficile d'apprécier l'exactitude des couleurs, variantes et nuances, d'une oeuvre originale.

Pour parler d'un cas concret, évoquons le problème lié aux couleurs du tableau "La pie" de Claude Monet (http://www.repro-tableaux.com/a/claude-monet/la-pie.html), tableau dont la représentation des couleurs est le plus souvent constesté par nos clients.


LES DIFFERENTES SOURCES D'IMAGE

Le premier réflexe d'un client qui conteste la représentation des couleurs est de dire qu'il a vu les couleurs de l'image sur un autre site et qu'il s'attendait à des couleurs identiques de notre reproduction.

Le problème, c'est que la représentation des couleurs d'un même tableau est très différente selon le source, en témoigne la page de résultat sur Google Image du tableau “La Pie" de Claude Monet (voir l'image ci-dessous).


Tableau la Pie de Claude Monet
Représentations des couleurs du tableau "La Pie" de Claude Monet
La diversité de représentation de cette oeuvre si célèbre et très demandée par nos clients nous a amené à proposer 2 versions du même tableau, pour que chacun puisse choisir :
 
1) La pie aux couleurs froides (http://www.repro-tableaux.com/a/claude-monet/la-pie.html)




2) La pie aux couleurs chaudes (http://www.repro-tableaux.com/a/claude-monet/la-pie-1.html)





LA REPRODUCTION D'UN MODÈLE ERRONÉ

Il en va de même pour la représentation du tableau "Voyageur contemplant une mer de nuages" de Caspar David Friedrich (http://www.repro-tableaux.com/a/caspar_david_friedrich/promeneur-au-dessus-brume.html). Ce tableau est souvent reproduit avec des rochers de couleur quasiment noire. Cette interprétation étant la plus courante, les internautes ont fini par croire que c'était la bonne. Or, il s'avère que la couleur originale du rocher est le marron.


NOTRE EXPÉRIENCE ET SAVOIR-FAIRE

Repro-tableaux.com a acquis avec des années d'expérience en matière de reproductions de tableaux, un savoir-faire en matière de capture de l'image de l'oeuvre originale, de traitement des couleurs et d'impression de l'image (voir l'article sur l'impression numérique au service de l'art). En règle générale, ce savoir-faire nous permet de reproduire les couleurs exactes d'un tableau. Si un doute persiste, nos graphistes consultent des ouvrages d'art de référence pour observer les couleurs et les tons communément retenus pour reproduire une oeuvre. Et ça sera l'interprétation du graphise qui prévaudra alors.

Ce travail sur les couleurs est certainement la partie la plus subtile de notre travail de reproductions d'oeuvres d'art et c'est la qualité de ce travail au cours des 15 dernières années qui nous a permis d'être reconnu comme des professionnels sérieux mettant leur savoir-faire au service des oeuvres d'art, pour la satisfaction des clients du site www.repro-tableaux.com.


ON SAIT RECONNAITRE NOS ERREURS

Et comme on n'estime pas avoir la science infuse, nous sommes prêts à admettre que nous nous sommes trompés dans  nos intreprétations de couleurs. Si un client nous apporte la preuve de nos erreurs, nous acceptons alors de reproduire l'oeuvre à nouveau avec une correction des couleurs.

Si vous avez des commentaires, n'hésitez pas à nous les faire parvenir ci-dessous.
 


20 novembre 2015

Impression sur toile avec verni : étapes de fabrication

 Le site Repro-tableaux.com propose divers supports d'impression, parmi lesquels le plus populaire est l'impression sur toile (voir la présentation des impressions sur toile) ainsi que l'impression sur toile vernie. Le vernis est rajouté manuellement sur la toile, une fois celle-ci imprimée. Le vernis est déposé avec un rouleau (voir l'exemple vidéo ci-dessous).






Alors que le délai d'impression d'une reproduction sur toile est très rapide (en général, l'impression se fait sous 24h pour les milliers de tableaux de la collection "fabrication immédiate"), l'impression sur toile vernie requiert 6 jours ouvrables !!!

Nous allons voir ce qui explique cet allongement du délai de fabrication.


1ère étape : digitalisation de l'image

S'il s'agit d'un tableau qui n'a jamais été reproduit par le passé sur notre site, nous devons scanner la photographie de l'oeuvre orignale que nous avons aquise auprès de l'un de nos fournisseurs (Bridgeman, AKG, Artothek, ...).

Scan de la diapositive



me étape : retouche de l'image

Une fois scannée, nos graphistes paramètrent les couleurs de l'image afin qu'elle s'approche au plus près des couleurs de l'oeuvre originale. Comme ils n'ont pas l'oeuvre originale sous les yeux, ils se fient à des reproductions sur des ouvrages d'oeuvres d'art de référence. Le travail se fait avec le logicile Photoshop.


Retouche de l'image sur Photoshop
 


3ème étape : impression d'échantillons

Des échantillons de l'image sont alors imprimés pour se rendre compte de la qualité de la résolution de l'image et des couleurs. Si le résultat ne convient pas, on recommance le travail de l'étape n°2.

Echantillons de tableaux


4ème étape : impression sur toile de la reproduction (au format choisi par le client)

Une fois les tests effectués, nous procédons à l'impression sur toile au format exact choisi par le client (au cm près). Cette étape se réalisera dans les locaux de notre imprimerie de Hambourg (voir l'article présentant les installations et bureaux de Repro-tableaux.com à Hambourg).

Impression des reproductions
 


 5ème étape : vernissage des toiles imprimées

Ce travail se fait à la main, avec un rouleau enduit de verni. Ce travail se réalise sur plusieurs tableaux imprimés à la fois, sur la même toile. 

 
6ème étape : séchage des toiles vernies

C'est cette étape qui prend plusieurs jours. Une fois vernies, les toiles sont posées afin qu'elles puissent sécher pendant 2 jours. Ensuite, elles sont pendues pour qu'elles puissent définitivement devenir complètement sèches.


  

7ème étape : découpe des toiles

Les toiles sont ensuite découpées, numériquement là encore, grâce à une machine spécialisées que nous avons présenté dans un article sur la découpe de nos reproductions au mm près.


8ème étape : la finition & expédition

Les toiles sont, selon le choix du client :
  • soit enroulées dans des tubes
  • soit montées sur châssis
  • soit encadrées
 Puis enfin, elles sont expédiées vers nos clients dans toute l'Europe et l'Amérique du Nord.


J'espère que cet article, et son explication détaillée, vous aura permis de mieux comprendre notre travail. Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à me poser vos questions.